OJ Conseil: Lutte contre la pénurie de logements

Publié le

  • Suite à des interventions de déi gréng en 2012 et 2013, le Collège Echevinal avait fourni au Conseil Communal une liste faisant état en avril 2013 de 62 habitations non -occupées et de 215 places à bâtir équivalant à 260 logements immédiatement autorisables à la construction, donc un total potentiel de 322 logements mobilisables au sein de notre commune.
  • Sur demande de déi gréng, le 7 mai 2013 le Collège échevinal avait assuré vouloir mettre en place un règlement-taxe sur les logements inoccupés dès qu’un règlement type serait mis à la disposition des Communes de la part du Ministère de l’Intérieur. Un tel « Règlement communal type portant établissement d'une taxe sur les immeubles bâtis inoccupés » avait été transmis par circulaire no. 3099 du 16 septembre 2013 de la part du Ministère du Logement et du Ministère de l’Intérieur.
  • En date du 27 juin 2014, le Conseil Communal avait voté à l’unanimité la motion déposée par déi gréng qui demandait au Collège des Bourgmestre et Echevins:
    de soumettre dans les plus brefs délais à l’approbation du Conseil Communal un « Règlement communal portant établissement d’une taxe sur les immeubles bâtis inoccupés » basé sur le règlement type transmis par le Ministère du Logement et le Ministère de l’Intérieur.

Deux années plus tard, déi gréng demandent au Collège Echevinal pourquoi la demande unanime du Conseil Communal du 27 juin 2014 n’a pas été respectée.