OJ Conseil: Tourisme local et régional

Publié le

déi gréng Jonglënster demande un échange au Conseil communal concernant la politique communale et régionale en matière de tourisme et de mise en valeur des atouts

 

  • Vu les échanges de vue lors du conseil communale du 26 octobre 2012 sur l’adhésion de notre commune à l’« Office Régional du Tourisme (ORT) Région Mullerthal - Petite Suisse Luxembourgeoise a.s.b.l. »,

  • Vu que le conseil communal avait décidé lors du conseil communal du 26 octobre 2012 avec sept voix (CSV/LSAP) contre six de rejeter la motion déposée par la fraction ‘déi gréng’, intitulée « Tourisme: Analyse des besoins sur le terrain et implication des acteurs locaux »,

  • Considérant que la Commune de Junglinster est membre à l’ORT Mullerthal depuis fin 2012,

  • Considérant le règlement grand-ducal du 17 mars 2016 portant déclaration du Parc naturel du « Mëllerdall »,

  • Considérant que 12 des 15 communes membre du ORT Mullerthal sont membre de ce nouveau Parc naturel du « Mëllerdall », à l’exception des communes de Reisdorf, Vallée de l'Ernz et Junglinster,

  • Considérant la promotion du développement économique et socioculturel ainsi que la gestion durable du patrimoine naturel et culturel des communes de la région de ce nouveau Parc naturel du « Mëllerdall » au sein de celui-ci,

  • Considérant que notre commune est localisée géographiquement entre d’un côté une capitale européenne avec une vie culturelle de haut niveau et de l’autre côté d’un parc naturel,

 

déi gréng demandent à avoir un échange de vues au sein du Conseil communal sur et obtenir des informations du Collège échevinal quant aux questions suivantes.

 

  1. Est-ce qu’il avait un échange au sein du conseil d’administration de l’« Office Régional du Tourisme (ORT) Région Mullerthal - Petite Suisse Luxembourgeoise a.s.b.l. » concernant une future vocation de cette a.s.b.l. suite à la déclaration du Parc naturel du « Mëllerdall » ? Si oui, quelles sont les conclusions ? Si non, pourquoi les responsables politiques de notre commune ne voyaient pas l’importance de thématiser cette nouvelle situation au sein de cette a.s.b.l.?

  2. Quelles forces et faiblesses, opportunités ou dangers existent par rapport à la promotion prévue du Parc naturel du « Mëllerdall » ?

  3. Est-ce qu’il existe une stratégie de valorisation, de développement et de promotion des atouts naturels, artistiques, culturels, touristiques et commerciaux de notre commune ? Si oui, laquelle ? Si non, pourquoi pas ?

  4. Est-ce qu’il existe un échange régulier avec tous les acteurs de notre commune de ces secteurs ? Si oui, comment les acteurs œuvrant sur le terrain voient l’offre et la situation touristique de notre commune ? Si non, pourquoi pas ?